Drapeau interceltique, souvent arboré dans les manifestations interceltiques.

Il existe, depuis une trentaine d’années, un drapeau interceltique composé d’une juxtaposition des drapeaux des 6 pays généralement acceptés comme celtiques, en y ajoutant la Galice, mais pas les Asturies.
Le triskell, qui est placé en son centre est aussi un symbole celtique, dans la mesure où il est un élément graphique des anciens Celtes, resté employé par la suite dans plusieurs pays celtiques contemporains, comme le montre le drapeau de l’Île de Man.

Drapeau panceltique créé par Robert Berthelier dans les années 1950.

Des drapeaux et des logos composés de triskells entrecroisés et inspirés des entrelacs celtiques anciens sont utilisés par le Congrès celtique international, la Ligue celtique, le Festival des médias celtiques et le festival de littérature Scrif-Celt.

Lors du congrès panceltique international de 1904 à Caernarfon, il fut décidé que la fleur de bruyère serait l’emblème du panceltisme.
On trouve cette symbolique dans le nom du mouvement catholique qui met en avant la Bretagne et le breton, le Bleun-Brug (i. e. Fleur de bruyère), choisi lors de sa création en 1905.

Fleurs de bruyère cendrée (Erica cinerea)